NZO

GILLES BRAUNEISEN - MON VOYAGE AU JAPON

ASAKUSA

 

Asakusa est un quartier populaire de Tōkyō de l'arrondissement Taitō, proche d'Ueno, le long de la rivière Sumida, accessible par la rue Kappabashi.

Asakusa est connu des touristes pour son temple bouddhiste, le Sensō-ji (浅草寺?), dédié à la déesse bodhisattva Kannon. Le temple avec sa pagode à cinq étages, se trouve au bout d'une grande allée commerçante, et, dans tout le quartier se trouve un grand nombre de petites boutiques et restaurants.

 

Un peu excentré par rapport au reste de la ville (et surtout son centre très vivant et moderne dont Shinjuku, Shibuya et Roppongi sont les quartiers les plus représentatifs), Asakusa n'en demeure pas moins un quartier très prisé des touristes : on y trouve de nombreux hôtels, dont la plupart sont moins chers qu'ailleurs en ville, et les restaurants et petites échoppes artisanales sont nombreux et accueillent volontiers (si ce n'est en priorité) les touristes.

 

C'est ici qu'il faut se rendre pour visiter les boutiques d'ustensiles de cuisine, fréquenté à la fois par les professionnels de la restauration, et par le badaud désireux de ramener un souvenir typique du Japon: céramiques, bols, baguettes, théière, verres etc. il y a un choix très impressionnant de produits. C'est également dans cette rue que se trouvent les boutiques de faux aliments en cire, ça vaut le détour. Mais attention, ces représentations impérissables et très réalistes sont bien plus chers que leurs originaux périssables.

 

Sur le toit d'un building situé de l'autre côté du fleuve Sumida, se trouve la flamme de l'immeuble de la brasserie Asahi conçue par Philippe Starck. Bien qu'elle fût censée à l'origine représenter à la fois une bulle de bière qui s'élève et une flèche pointée vers l'avenir, les japonais la voient en général comme une grande crotte de chien... : la ville n'a pas autorisé son positionnement vertical, considérant que l'ensemble dépassait les hauteurs autorisées de l'époque, la statue est restée ainsi couchée depuis.