NZO

GILLES BRAUNEISEN - MON VOYAGE AU JAPON

HORYU-JI

 

Hōryū-ji (法隆寺?) est un temple bouddhiste situé à Ikaruga, ville de la préfecture de Nara au Japon.

 

Les bâtiments les plus anciens (le kondō, la pagode à 5 niveaux et la porte centrale) datent de la période Asuka et sont considérés comme les plus anciennes constructions en bois du monde.

D'après les textes anciens, l'empereur Yōmei, en proie à la maladie, fit le vœu de bâtir un temple et d'y installer une statue de Bouddha afin d'obtenir la guérison. Il mourut peu après, mais l'impératrice et le prince héritier Shōtoku firent construire en 607 un temple nommé temple Ikagura (d'après le nom du lieu) ou Hōryū-ji (littéralement « Temple de la Loi Florissante »), conformément aux volontés de l'empereur.

 

Même si un important incendie a peut-être détruit l'ensemble des bâtiments en 6701, le temple peut s'enorgueillir de quatorze siècles d'observance continue de la tradition.

 

Le temple est devenu en 1993 le premier site japonais inscrit sur la liste du patrimoine mondial.