NZO

GILLES BRAUNEISEN - MON VOYAGE AU JAPON

KANAZAWA-JO

 

Le château de Kanazawa (金沢城, Kanazawa-jō?) est un grand château japonais situé à Kanazawa, préfecture d'Ishikawa au Japon. Il est adjacent au célèbre jardin Kenroku-en qui était autrefois le jardin privé extérieur du château.

Le château fut fondé en 1583 quand le clan Maeda s'installa à Kanazawa pour établir le domaine de Kaga. Il fut en grande partie reconstruit en 1592 après l'invasion japonaise de la Corée (1592–1598), époque à laquelle furent creusées ses douves. Il fut incendié et reconstruit en 1620-1621 et encore une fois en 1631-1632 puis presque entièrement anéanti dans le grand incendie Kanazawa de 1759 puis reconstruit en 1762 et 1788 (Ishikawa-mon Gate). Après plusieurs incendies mineurs et un séisme, le château fut de nouveau détruit par un incendie en 1881.

 

Ce qu'il en reste, y compris la porte Ishikawa de 1788, fait maintenant partie du parc du château. Le Sanjukken Nagaya (une « Importante propriété Culturelle ») et l’entrepôt Tsurumaru constituent les deux autres structure restantes.

 

La yagura Hishi, l'entrepôt Gojikken Nagaya et la yagura Hashizume-mon Tsuzuki ont été fidèlement restaurés en 2001 tels qu'ils étaient en 1809, en usant de techniques traditionnelles de construction. Les fût d'arbres utilisés de nos jours sont des cyprès du Japon avec de gros cyprès américains pour les poutres des plafonds. Cela représente une structure intérieure si grande qu'à la fin du xviie siècle elle était appelée « Le palais des 1000 tatami ». Les tuiles blanchâtres distinctives du château sont faites de plomb. La raison en est que non seulement elles sont ignifuges, mais la légende veut qu'en cas de siège, elles peuvent être fondues et moulées en balles.