NZO

GILLES BRAUNEISEN - MON VOYAGE AU JAPON

MATSUO-TAISHA

 

Le Matsunoo-taisha (松尾大社, « Grand sanctuaire de Matsunoo »?, anciennement « Matsunoo-jinja » 松尾神社) est un sanctuaire shinto situé près du district Arashiyama à l'ouest de Kyoto. C'est l'un des plus importants des vingt-deux sanctuaires du shintoïsme.

Matsunoo-taisha a été fondé en 701 dans le voisinage d'une source considérée sacrée par le clan Hata, ce qui en fait l'un des plus anciens de Kyoto. Selon la légende, lors du déménagement de la capitale de Nagaoka à Kyoto, un noble a vu une tortue se baigner sous la chute d'eau et y a créé un sanctuaire.

 

Le sanctuaire bénéficie de la protection impériale au début de l'époque de Heian1. En 965, l'empereur Murakami ordonne que des messagers impériaux soient envoyés aux kami gardiens du japon pour les tenir informés des événements importants. Ces heihaku sont d'abord envoyés à 16 sanctuaires dont celui de Matsunoo2.

 

De 1871 à 1946, le nouveau système de classement des sanctuaires désigne officiellement Matsunoo-taisha comme l'un des Kanpei-taisha (官幣大社?), c'est-à-dire qu'il figure au premier rang des sanctuaires soutenus par le gouvernement3.

 

Il n'a obtenu le rang de taisha qu'après la Seconde Guerre mondiale.