NZO

GILLES BRAUNEISEN - MON VOYAGE AU JAPON

UENO PARK

 

Le parc d'Ueno est un parc public situé dans la partie Ueno de Taitō-ku, à Tokyo. Il occupe le site de l'ancien Kaneiji, un temple fortement associé aux shoguns Tokugawa, qui ont construit le temple pour protéger le château d'Edo contre le nord-est. Le temple fut détruit durant la guerre de Boshin.

 

Le terrain sur lequel se trouve le parc fut donné à la ville de Tokyo par Taishō en 1924. Le nom officiel du parc est Ueno Onshi Kōen, ce qui peut être traduit par « parc d'Ueno, cadeau impérial ».  Une statue de Takamori Saigō accompagné de son chien se trouve dans le parc.

 

Trois musées (Musée national de Tokyo, Musée national de la Nature et des Sciences de Tokyo et Musée national de l'art occidental), une salle de concert, un temple Tōshōgū, le bassin Shinobazu avec son sanctuaire Bentendō, et le zoo d'Ueno font de cette zone un lieu appréciée par les touristes japonais et étrangers. Le parc est également connu pour ses nombreux cerisiers sous lesquels les Tokyoïtes se réunissent chaque année durant la floraison pour manger, boire, discuter, chanter et parler lors de la période traditionnelle du hanami. Le parc d'Ueno et ses alentours figurent aussi de façon importante dans les fictions japonaises, comme par exemple Gan de Ōgai Mori. Le parc abrite également de nombreux sans domicile fixe.